FANDOM


Raymond Jamin est l’ingénieur qui a dessiné les plans de l’Autodrome, et calculer sa forme, pour en faire la piste la plus rapide du monde.


Il est né à Paris en 1891.


Il a été élève de l’Ecole des Arts et Métiers, promotion Lille 1906. Voici quelques infos sur son parcours, qui proviennent de l'annuaire de 1922 des anciens élèves des Ecoles d'Arts et Métiers : il a été ingénieur à la société française des pompes Worthington, ensuite à la société des ateliers d’aviation Louis Breguet, en 1922 il était rédacteur au journal l’Aéro Sport (qui appartient à M. Lamblin) au 14 place Clichy Paris XVIIIe. Il était cette année là domicilié au 87, rue de Dunkerque Paris IXe.


L'ingénieur Raymond JAMIN sera chargé par Alexandre Lamblin en 1924, du dessin de la piste de l’Autodrome, un mois seulement pour tracer les plans, 6 mois pour la construire. Il l’a conçu d'après des calculs logarithmiques, plusieurs milliers de points calculés, avec une méthode utilisant des abacs mise au point par lui même.

Il s'agit d'un anneau de vitesse à virages relevés de 2,5 km, Cette piste se révélera la plus rapide du monde à son époque. Plus de 80% des records du monde de vitesse avant 1939 ont été réalisés sur cette piste.


La piste est de forme ovale avec deux courtes lignes droites de 180 mètres. Dans les virages, elle possède un profil concave en forme de parabole cubique à axe vertical, avec un rayon de 250 m, l’ouverture de l’arc est de 112°. La projection horizontale sur la ligne médiane est de 2548,24 m. Le circuit a un profil en cuvette à inclinaison très prononcée pour les tronçons semi-circulaires : plus faible pente, 18%, plus forte, 117, 4% soi un angle de 49°30, cette pente était calculée pour une vitesse de 200km/h hors effets d’adhérence, dans la pratique celle-ci est de l’ordre de 240km/h. A l’époque la longueur était mesurée à la corde et faisait 2500 m et la largeur 18m et jusqu’à 21,20m dans les virages en raison de la pente, par la suite suivant les normes internationales, une autre ligne de repère a été utilisé qui donna 2 544 m .


La construction se fit en 4 grandes étapes d’abord :


1 - pose des poteaux et entretoises, scellés avec du ciment à

prise rapide haute résistance,

2 - pose du coffrage des poutres et poutrelles, 3- coulées du béton, avec point d’ancrage des panneaux de coffrage du hourdis de la chape de la piste. 4- réalisation de la piste


Un témoin nous a raporté que dans son enfance en 1924, il avait vu une maquette à échelle réduite en béton installée sur le site pour étudier la courbure de la piste à l'aide de billes en acier, qui étaient lancées pour voir leurs réactions..


Il a travaillé aussi plus tard sur des projets d’autoroute, mais sur ce point nous manquons d’informations.


En août 1981 Raymond Jamin est décédé à l’age de 90 ans en province, dans l’indifférence générale.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.