FANDOM


Pierre Terrasson raconte:


Le métier fut dur et dangereux, car on y allait jusqu’à ce qu’une pièce ne lâche, tout en essayant « de ne pas se casser la figure » comme disait Pierre Terrasson, essayeur chez Citroën de 1931 à 1939. La force centrifuge dans les courbes et virages fut très importante d'où les rigoles remplies de débris de caoutchouc de chaque côté du circuit routier.


Pour la petite histoire, Pierre Terrasson a essayé la 7, la 15 en 1937 surtout et la 2CV à phare central en 1936. Il a vu tourner les 22 sous la forme de grosses 11 mais ne les a jamais essayées.

Guy LOOS © 2003

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.