FANDOM


Les espaces en dessous des structures en béton armé abritaient entre autres la station d’essai Citroën créée sur l’initiative du Colonel Pierre Prévost. C’était aussi lui l’ingénieur responsable des premiers essais de la nouvelle 7.


Il avait sous ses ordres une demi-douzaine d’ingénieurs et une vingtaine de metteurs au point qui roulaient sur le circuit routier pour tester l’efficacité et la fiabilité des composantes de la Traction, jour et nuit, par tranches de 8 heures. Les voitures étaient chargées de sacs de sable faisant office de lest. Les voitures à l’essai subissaient les épreuves par tranches de 20000 kilomètres: par exemple 20000 km en marche arrière, 20000 km en première vitesse, 20000 km en 2e vitesse, 20000 km à vitesse maximale, etc. Les metteurs au point passaient toute leur journée en première vitesse ou en marche arrière, selon le programme qui leur avait été attribué. En 1933, on aura effectué plus de 1.420.000 kilomètres d’essais avec des Citroën.


Voir le témoignage d'un des essayeurs Pierre Terrasson