FANDOM


En 1930 M. Lamblin tombe malade. Il est obligé aussi de liquider sont journal «Le Sport » (anciennement Aéro-Sport). En 1931, il a encore un peu l’espoir de trouver une solution pour l’Autodrome. Il contacte la revue du MCF pour relancer la souscription pour un monument en souvenir du pilote Ascari et propose, malgré sa situation très difficile, d’y contribuer personnellement. Finalement il décède des suites de sa maladie à l’age de 48 ans en 1933, ruiné sans avoir réussi à trouver les aides et les soutiens suffisants pour relancer l’Autodrome. Avec l’aide de grandes firmes liées à l'automobile, un entretien sommaire va pouvoir être apporté au circuit, ce qui permettra d'y organiser le Grand Prix de l'ACF de 1931, puis ceux de 1933 à 1937.


Cette faillite entraîne des difficultés chez les sociétés qui ont participé à sa réalisation. Par exemple la faillite de l’autodrome associée aux graves difficultés financières du milieu des années 20, puis celles, de moindre ampleur, des années 1933-1936 empêcheront la SGE de tirer profit du succès de son Département émulsions.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.